• Maxime

Les dangers du gel hydroalcoolique

Depuis la crise du Covid, on le voit partout! A l'entrée des magasins, dans les écoles, les administrations... Mais ce produit censé nous protéger est-il si anodin?


Tout d'abord, notre peau est recouverte d'une flore bactérienne spécifique. Certains germes ne doivent pas être détruits car ils nous protègent de certaines infections. Hors, l'utilisation abusive du gel hydroalcoolique détruit ce moyen naturel de défense de notre peau et risquerait donc de laisser proliférer d'autres infections.


Ces types de gels sont également connus pour provoquer des allergies, des irritations cutanées, des maux de tête voire des états d'ébriété chez les plus petits. Les plus jeunes sont effectivement très sensibles et il est absolument indispensable de maintenir les flacons hors de portée des enfants pour éviter toute ingestion accidentelle.


D'autre part, certains gels contiennent des produits nocifs comme les perturbateurs endocriniens par exemple. En effet, le triclosan ou le triclocardan font parfois partie de la composition des gels du commerce. Ces molécules perturberaient le fonctionnement hormonal et pourraient jouer un rôle dans la survenue du cancer du sein.


Voici ma solution naturelle :

Lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains avec du savons et de l'eau, ce qui reste la meilleure solution, vous pouvez emporter avec vous un flacon de gel fabriqué par vos soins. Voici une recette ultra simple :


- 30ml de Gel d'Aloe Vera : il permet de donner la consistance mais également d'hydrater votre peau et va donc la renforcer.

- 10 gouttes d'Huile d'essentielle de Tea Tree : avec son action large spectre, il va détruire les bactéries, virus et microbes pathogènes sans altérer votre peau.

- 5 gouttes d'huile essentielle de citron : antibactérienne elle aussi, elle va donner une bonne odeur de citron à votre préparation.


Tout verser dans un flacon et bien secouer. C'est prêt!




117 vues0 commentaire