• Maxime

Le Romarin

J’affectionne particulièrement cette plante et je voulais partager aujourd’hui avec vous ses propriétés bienfaisantes. Pour moi, son parfum est un vrai plaisir et je pense que le corps ne se trompe pas : Il va naturellement vers les choses qui sont bonnes pour lui. Lorsque j’en trouve au bord d’un chemin, je ne peux m’empêcher de frotter une tige dans mes mains pour en sentir le parfum.


Le romarin est un arbrisseau que l’on trouve principalement sur le pourtour méditerranéen car il affectionne les sols secs et rocailleux ainsi que la chaleur. On en trouve toutefois un peu partout en France et trouve facilement sa place dans les jardins orientés au sud. Il est très riche en molécules actives, notamment les flavonoïdes, qui lui confèrent ses propriétés antibactériennes, antioxydantes et antifongiques.

Tout d’abord il permet d’équilibrer le système nerveux. J’ai effectivement pu remarquer qu’il permet de donner de l’énergie sans pour autant exciter nerveusement. Il est donc anti-fatigue et excellent contre les signes de dépression mineure. Pensez à une tisane de romarin pour vous rebooster l’hiver lors des périodes de fatigue ou de stress accompagnés d’une petite baisse de moral. Comme il n’empêche pas de dormir, il peut être consommé à toute heure de la journée.

C’est également un tonifiant pour la sphère digestive. C’est un allié précieux pour le foie qu’il permet de stimuler. Il va également activer la production de bile afin de mieux digérer. Il est donc tout indiqué en cas de troubles digestifs tels que les ballonnements, la constipation, les crampes digestives… ou d’un repas plus riche que la normale.

Comme c’est un expectorant et qu’il possède des propriétés anti-microbiennes, il est également à conseiller lors des infections hivernales, en particulier les troubles de la sphère ORL, les états grippaux et les infections bronchiques.

D’un point de vue pratique, il peut s’utiliser de plusieurs manières différentes. La façon la plus simple est de ramasser des tiges d’une vingtaine de centimètres et de les prendre sons forme d’infusion. On pourra les utiliser fraîches ou les faire sécher pour les utiliser plus tard. On peut également utiliser le romarin dans la cuisine pour agrémenter toute sortes de plats, soupes ou sauces. Sous forme d’huile essentielle, on pourra l’utiliser en diffusion ou fumigation mais également en application cutanée, mélangée à une huile végétale de votre choix. Attention, l’utilisation des huiles essentielles demande de prendre quelques précautions. N’hésitez pas à demander l’avis de votre Naturopathe préféré.

Comme vous pouvez le constater, le romarin est très complet. Il serait dommage de ne pas profiter de ses bienfaits d’autant qu’il peut se trouver facilement dans les jardins ou au bord des chemins. Cela en fait un allié de santé naturelle peu onéreux voire gratuit !


#naturopathie, #phytologie, #phytothérapie, #plantes, #remedenaturel, #romarin, #aromathérapie, #he

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout